Palmarès 2018 :
féminisation des entreprises françaises

Inspiration n°6

La parité étant à portée de main dans les conseils d’administration, les regards se tournent ( enfin ! ) vers les top 100 et les ComEx, d’où l’attention encore plus importante donnée à l’étude annuelle de la parité dans les sociétés du SBF 120 réalisée chaque année par Ethics & Board.

Ce palmarès à l’immense avantage de montrer que quand des entreprises s’engagent, elles peuvent faire avancer les choses, beaucoup plus rapidement que les simples obligations légales. Il met en évidence ces sociétés qui d’ailleurs, lorsqu’elles sont bien classées, reprennent abondamment l’information dans leur communication !

Rappelons que les entreprises auront à partir de 2019 l’obligation de calculer les écarts de salaires sur la base de critères objectifs et de résorber sous trois ans ces écarts….passant d’une obligation de moyens à une obligation de résultats. C’est de nature à enfin en finir avec la différence inacceptable d’écart salarial moyen de 9 % à poste égal.

Intéressant le prix de la meilleure progression décerné à Air France : 64 ème en 2017 ….et 21ème en 2018 grâce notamment à un Comex passé de 8,3 % à 27,3 % en un an. OUI c’est possible quand on veut !!!

Chiffres clés sur le SBF 120 : 23,4 % de femmes dans le top 100 et 18 % dans les ComEx. Allez, encore un effort ….

Rêvons un peu : la première société du classement (Genica, Société d’Investissement Immobilier) a une femme DG, un conseil d’administration strictement paritaire, un Comex féminisé à 33 %, et un top 100 à 45 %…..

Petit coup de projecteur sur les entreprises de l’Ame présentes dans ce classement : Bravo à Danone, que nous savions déjà très engagé comme ce classement le souligne et à Axa, dont le PDG a pris l’engagement d’arriver à 50-50 en 2025.

  • 15 ème : Danone
  • 31 ème : Casino
  • 44 ème : Sanofi
  • 56 ème : Total
  • 64 ème : Axa
  • 92 ème : Solvay
  • 93 ème : Biomérieux
  • 104 ème : SEB

Nous vous invitons à lire ces deux articles de Challenges sur le sujet qui sont très intéressants :

Schiappa : « Les efforts de féminisation doivent être partagés par tous »
Pourquoi il faut féminiser les comex des grandes entreprises

Cette inspiration est tirée du magazine Challenges du 6 Décembre 2018.
Lire l’article de Challenges

Partagez cette inspiration sur

Facebook
Twitter
Google+
https://ame-association.fr/2018/12/19/retour-sur-le-printemps-de-la-mixite-2-5-3-2-2-2-2-2">
LinkedIn

Laisser un commentaire

×